IMG_0029.jpg

IMG_0032.jpg

IMG_0052.jpg

IMG_0093.jpg

IMG_0111.jpg

IMG_0127.jpg

IMG_0159.jpg

IMG_0200.jpg

IMG_0206.jpg

IMG_0225.jpg

IMG_0248.jpg

IMG_0250.jpg

IMG_0271.jpg

IMG_0277.jpg

IMG_0299.jpg

IMG_0302.jpg

IMG_0311.jpg

IMG_0312.jpg

IMG_0331.jpg

IMG_0338.jpg

IMG_0352.jpg

IMG_0360.jpg

IMG_0423.jpg

IMG_0436.jpg

IMG_0482.jpg

IMG_0490.jpg

IMG_0505.jpg

IMG_0509.jpg

IMG_0514.jpg

IMG_0527.jpg

IMG_8469.jpg

IMG_8474.jpg

IMG_8493.jpg

IMG_8494.jpg

Butane.

Trois ans et demi d'amour, de blague, d'utopie, de fou rire, de bière, de projet, de déception, d'ambition, de vélo, de pizza, d'idée, de jeu, de nous, de vous, de tout ça.

En fait, je crois que je n'arriverais pas à vous décrire tout ça. Souvent, les déclarations, c'est plutôt l'affaire à Céline, qui dans ses élans alcoolisées d'après soirée, nous envoie des déclarations enflammées. " Je vous aime les amis ! ". Moi aussi je vous aime les amis.

J'ai l'impression qu'on est entrain de réaliser un truc, qu'on est entrain de grandir, de changer, de progresser encore, et encore. La blague de jeunes étudiants s'est transformée en utopie, notre utopie est entrain de se réaliser. Le projet semble colossal, le travail à fournir est immense, le temps est long, long, long, tout s'échelonne, mais merde, on y est, on avance, je le vois, on le voit tous, et même si parfois certains n'y croient plus, putain, moi j'y crois. Tout ça pour dire que j'ai conscience de la chance de vous avoir, conscience de la chance de faire partie d'une aventure pareille, et que je suis fière de vous, de vos qualités et de vos défauts, de votre justesse, de votre ambition. 

Ce billet est tellement pétri de bons sentiments, façon guimauve dégoulinante que je m'en effraie moi même. Mais bref.

Voilà, Butane.

On montre bien peu de choses au final, mais les projets sont bien là, nos pensées et nos capacités sont complémentaires. On a envie d'un truc, ce truc, un collectif pour la déconne, un studio pour le côté pro, et un café pour l'aventure humaine. Ce café, c'est notre chantier, notre bébé, un truc immense à réaliser avec nos petites mains. Un truc qui doit marcher, dans l'air du temps, simple et chaleureux, créatif, innovant, ouvert, curieux, gourmand. Un lieu vivant, en ébullition permanente, un café cosy pour bruncher le samedi, une ouverture vers les champs du design, des workshops, des invités culinaires, de la créativité, beaucoup de créativité. Notre café, notre lieu, le lieu par excellence, et on y travaille d'arrache-pied.