Inspiration °11

Capture d’écran 2014-09-10 à 22.53.17amantsdupontneuf02boysmeetgirl

#1. LEOS CARAX

J’ai découvert Leos Carax sur le tard, l’an dernier, à l’occasion de la sortie d’Holy Motors qui me laissait alors fort songeuse, à la fois fascinée et dubitative. Incontestablement ce film marque et ses images restent dans mon esprit comme des tableaux emprunts d’une beauté étrange.

Et puis il y a eu cette rétrospective Arte et, comme je suis au summum de l’originalité, je me suis donc avalée toute sa filmographie en quelques jours et bim bam boum dans mon coeur vous voyez. C’est sensoriel, poétique, libre, surréaliste, d’une incroyable mélancolie, bancal et expérimental, terriblement romantique, terriblement parisien, mais pas ce paris rêvé, ce paris crasseux carrelage métro, ce paris des détraqués.

Je retiendrais Mauvais Sang, pour son incroyable graphie, son bleu roi, son rouge sang et ses ombres marquées, un côté très Godard. Et puis Denis Lavant dansant sur Modern Love. Je retiendrais les Amants du Pont Neuf et ses amours hallucinés, son feu d’artifice sur le Paris marginal et ses affiches qui flambent dans les couloirs du métro. Je retiendrais Boys mets Girls pour son dernier quart d’heure et ces quelques mots.

 

liekeland01 liekeland02

#2. LIEKELAND

Je ne suis qu’amour pour les illustrations de Liekeland, illustratrice hollandaise. Les couleurs qui caractérisent ses travaux sont très de saison, les scènes douces, inspirées par la nature et les plaisirs simples du quotidien.

 

sessun01 sessun02

#3. SESSUN F/W 2014

Il y a des marques qui collections après collections savent toujours viser parfaitement juste, Sessùn fait sans nul doute partie de celles-ci : belles matières, détails soignés, jolis motifs, couleurs et coupes parfaites. Depuis l’acquisition de mon statut d’adulte indépendante financièrement ( et ça ne date pas d’il y a si longtemps que ça ) je ne cesse de me damner pour leurs robes, manteaux et chaussures, et je tombe encore une fois dans le panneau. Une collection automne hiver « Slow time » tout en douceur, tons frais et légers, matières toutes douces, et esthétique intemporelle, le combo parfait pour aller faire des balades dans la nature endolorie, dans la ville endormie, dans Paris tout gris. Bonjour l’automne, je suis ravie de te retrouver.

 

sleiw03 sleiw4

#4. SLEIW SELLS

Ma copine Agathe, éternelle chineuse dans l’âme lance sa boutique de jolies trouvailles vintage qu’elle dégote en écumant les marchés aux puces, c’est beau et on a envie de tout acheter, parole de chineuse. Et puis pour ne rien gâcher à l’affaire ses photos sont vraiment belles.

 

ashkanhonarvar ashkanhonarvar2

#5. ASHKAN ONARVAR

Ashkan Onarvar est artiste iranien vivant et travaillant en Norvège spécialisé dans les collages visuels. Gros coup de coeur pour sa série « Zła uczennica » ( « La mauvaise écolière » ) en collaboration avec la photographe Magdalena Franczuk. L’occasion de se replonger dans les illustrations d’Ernst Haeckel.

 

+ LA PLAYLIST

Lava Boys – Michelle Blades / TOPS – OutsideTrisomie 21 – La fête triste / Arthur H – L’autre côté de la luneLufdbf – La ville tentaculaire / Bored Nothing – I wish you were deadStill Corners – The white Season / Odländ – Après avoir décroché les étoiles ( ce clip <3 ) / Sebastien Tellier – Le long de la rivière tendre / Perera Elsewhere – Long Time /  People get ready – Physiques / Peaking Lights – BreakdownLydia Ainsworth – Hologram /

 

1 commentaire

Maplantemonbônoeuuur

vitrine_cedille01vitrine_cedille02aIMG_8237 vitrine_cedille02c IMG_8241 IMG_8242 vitrine_cedille02b

Te faire livrer 7 gouttières de 2 mètres de long dans ton tout mini chez toi, ne plus pouvoir faire un pas et devoir transformer le tout en une jungle luxuriante ( sans badigeonner tes murs d’encre de chine, parce que tes proprios apprécieront très moyennement l’effet moucheté ) ?

Facile.

C’est comme un doux retour aux origines, ma madeleine à moi, l’évocation de la primeur de mes jeunes années d’arts appliqués à peindre avec les doigts sur des formats plus grands que moi. Ces années où tu retrouvais tes cheveux collés par la peinture acrylique le soir en rentrant chez toi. Ces années où avec les pots de pigments, c’était un peu tous les jours la fête des couleurs, te baladant grimé en Schtroumpf un peu partout.

Je participe donc à une exposition collective jusqu’au 21 octobre sur le thème des plantes pour qui j’ai réalisé une vitrine autour de l’orchidée. Vous y retrouverez aussi les travaux de Solène Lebon Couturier, des Jeanspezial, de Thibaut Gleize et d’Elise Gerosa. Le tout se passe à l’Atelier des artistes au 8 rue rampon dans le 11ème !

( Coucou la rentrée, un coup de peinture et c’est reparti. C’est le cas de le dire ! )

6 commentaires

Sous les pavés, la plage.

IMG_7872 0000300003cIMG_7837 IMG_7856 IMG_7851IMG_7829IMG_7847IMG_7869IMG_7903 IMG_7911IMG_7932IMG_7926IMG_7939IMG_7937IMG_7945bIMG_7949 IMG_7957

C’est ce moment que tu sais d’avance unique dans ton année. Le seul où tu te trouveras allongée dans le sable, les cheveux iodés, grelotante mais comblée dans ta parka dorée, à manger des fromages normands sur la plage, et à contempler le spectacle du brasier nocturne, le ciel embrassant la mer aux dernières lueurs du jour.
Il est tard, il fait nuit, il n’y a plus personne sur le sable, au loin, les phares redessinent des géographies invisibles et devant toi le chant des remous infinis.
Il n’y a sans doute pas de meilleure description au mot « appaisement » que cet instant précis.

B.O. Normandie #2 : La fille aux cheveux de soie

Granville & Hauteville sur Mer.

4 commentaires

Cabanes et prés salés.

IMG_7672IMG_7663IMG_7653IMG_7670IMG_7656IMG_7682IMG_7686IMG_7688IMG_7693IMG_7710IMG_7713IMG_7715 IMG_7731 IMG_7737 IMG_7741IMG_7762IMG_775800001IMG_7763 IMG_7766 IMG_7785 IMG_7808

« La Nourmandie c’est joulie »

Une infinité de nuances bleutées dans le ciel chargé. La mer est basse, en balade au lointain. Cale sèche. La marrée court à toute vitesse sur le sable presque sec. Les moutons paissent et paraissent dans les près parfum salé. L’amertume de la mer. A Gouville les cabanes se la jouent rainbow flag sur fond de colère des cieux. Y’a plus qu’à déguster une crêpe caramel au beurre salé à l’abri du vent de la mer, dans un repère marin du coin, façon cale de corsaire.

B.O. Normandie #1 : Océan Rouge

10 commentaires